paul bayarri et maxime copingt au renard mesquinCéline lambre et Yassine Hmaine au Renard Mesquinla pikante au renard mesquinstage de danse de josy corrieri au renard mesquintine bartels danseuse orientale au renard mesquinLes pixels à piston au Renard Mesquin 2018Marie DarodesLa tête de Babelclowns au renard mesquin 2017credit photo pierre pujuguetcrédit photos pierre pujuguet/RMcrédit photos pierre pujuguet/RMcredit photo pierre pujuguetcredit photo pierre pujuguet

Le skeleton Band en résidence au Renard

On ne présente plus Le Skeleton Band… Mais si justement présentons un peu ce groupe ou plutôt, laissons-le se présenter *:

Le Skeleton Band est un trio qui puise ses inspirations dans le folk, le post-rock et la musique latine quand l’humeur se fait plus chaude. Il assemble ces courants de manière baroque, triturant la tristesse pour mieux capter la lumière. Les chansons en français, en anglais ou en portugais chinent dans les recoins de l’être humain. Elles traversent espaces intérieurs et extérieurs, mondes ensevelis et marées vagissantes. Le bois brut des instruments échange avec les échos, les bruissements et les grincements. L’espace sonore se tisse pas à pas, incarnant des états que les mots ne peuvent pas toujours saisir.

Le groupe use les planches à la manière d’un cirque décadent qui déballe ses squelettes, banjo et contrebasse, jouant un rock à trois temps, sorti des marécages, hypnotique, s’échappant des oraisons. Enfants d’un Tom Waits, affalé dans une chaise à bascule sur un terrain vague… Ou imaginons Silver Mt Zion composant la bande originale de Twin Peaks.

Depuis sa naissance, il n’a eu de cesse de tourner en France et en Europe, dans des lieux très variés, allant du club de rock à la scène nationale, de la scène de musique actuelle au speakeasy. Il est l’auteur de plus de 500 concerts (série en cours).
Au long de son parcours, il a pu expérimenter de nombreuses instrumentations, il a pu creuser divers sillons musicaux: le blues acoustique (Sittin’ on the top of the world dans Bella Mascarade [2010]), des thèmes musicaux orchestrées abandonnant le chant et se mouvant dans des rythmes latins (Ossamento Tripot dans La Castagne [2014]) ainsi qu’ une musique plus âpre, électrique et brut (Near and Far dans Tigre-Teigne [2017]).

Il s’est aussi mêlé allègrement à d’autres collectifs d’artistes. Au théâtre avec la compagnie Adesso E Sempre (Epreuves) ou avec les Bruxellois du Collectif WOW (Piletta Louise / Le Père Laboule). Le Skeleton Band est également auteur de nombreuses bandesson, que ce soit pour la Radio (Beaux Jeunes Monstres du Collectif WOW) ou pour le cinéma (Escapada de Sarah Hirtt/ sortie en 2019).”

  • *extrait du site https://www.leskeletonband.com

Et bien, ce n’est pas tout ça mais, en plus vous pouvez déguster un peu de sa musique ici :

https://leskeletonband.bandcamp.com/album/aux-cavaliers-seules