laurence hahusseau, clown, crédit photo Pierre Pujuguetprojet grailoli, credit photo pierre pujuguetlewando, credit photo pierre pujuguetcie sur le Vif, crédit photo pierre pujuguetpaul bayarri et maxime copingt au renard mesquinCéline lambre et Yassine Hmaine au Renard Mesquinla pikante au renard mesquinstage de danse de josy corrieri au renard mesquintine bartels danseuse orientale au renard mesquinLes pixels à piston au Renard Mesquin 2018Marie DarodesLa tête de Babelclowns au renard mesquin 2017credit photo pierre pujuguetcrédit photos pierre pujuguet/RMcrédit photos pierre pujuguet/RMcredit photo pierre pujuguetcredit photo pierre pujuguet

Association Le Renard Mesquin

Le Renard Mesquin, avant d’être une association, c’est un concept. Depuis de nombreuses années, un maison habitée par la famille Pujuguet, reçoit des copains et ensemble, ils organisent des trucs. Au départ c’était des anniversaires, fêtes, repas, soirées… puis une partie de la maison familiale fût léguée à Pierre et Brigitte (les propriétaires) et à partir de là les choses sérieuses ont commencées !

N’ayant ni les moyens ni l’envie d’aménager des gîtes ou de créer des appartements, Pierre et Brigitte laissent une poignée de jeunes (dont leurs enfants) réaliser leurs envies et leurs rêves au sein de cette maison en ruine.

Afin de fédérer les actions autour d’un nom, la bande d’amis eut à trouver un nom et ce fût le Renard Mesquin. Pourquoi ce nom plutôt qu’un autre ? Il n’y a pas vraiment de réponse à cette question que l’on nous pose très régulièrement, cela vient d’un jeu dont l’objectif est  de trouver un nom sympa qui consiste à associer un animal et un qualificatif : L’écureuil en colère, le phénix enivré , le castor à moustache… au bout d’un certain temps de divagation l’un d’entre nous à trouvé renard mesquin et nous avons tous convenus que cela faisait l’affaire.

Les évènements s’y sont organisés avec pour objectif de proposer une alternative aux classiques concerts, discothèques, Bar… Le principe etait de proposer une soirée à 10€ de participation aux frais pour un concert acoustique dans la salle voûtée et une partie électro dans la grande salle. C’est que ne nous appelions les soirées Renard.

Peu après nous avons souhaité organiser notre propre mini festival, représenté par un néologisme franco-occitan, le festibéou (StopFox&Roll, CabaMesquin 1 et 2). A l’occasion des ces évènements nous rencontrions des artistes qui souhaitaient venir en résidence, terme qui ne signifiait pas grand chose pour nous au début. Puis, au fil du temps, accueillir des artistes et leur proposer une sortie de résidence est devenu notre activité de principale.

Le temps a passé (trop vite  évidemment) et certains membres fondateurs ont été rattrapés par leur propre vie familiale et professionnelle  qui ne leur ont plus laissé  beaucoup de temps à consacrer à l’asso.

Tout naturellement, le Renard Mesquin est devenu  un lieu de résidences d’artistes associatif, bon marché, ouvert à tout type d’art et jusqu’ici non subventionné . Peut-être, re-organiserons-nous des événements à l’avenir mais pour l’instant la priorité est donnée à l’accueil des artistes en résidence et à leur bien-être.