Marie Darodes La tête de Babel clowns au renard mesquin 2017

Le Renard a Udaipur

Le Renard Mesquin à Udaipur

Les “NEWS ” 2015 !

Le projet  “Badi Haveli” a pris  un peu plus de réalité “mesquine” avec le séjour de 6 membres du Renard, fin février 2015.

L’objectif n’était pas temps de rénover le site mais plutôt de prendre contact avec les propriétaires du lieu et de s’imerger dans une ambiance indienne. Le résultat a réellemnt été une réusite et c’est avec beaucoup d’émotion que les membres de l’asso ont quitté la famille Bahtt et tous les potes d’Udaipur.  Fêter la “Holi”  au sein d’une famille indienne c’est la garantie de souvenirs inoubliables. Désormais, l’équipe est prête à piloter d’éventuels volontaires pour découvrir  ce petit coin de paradis indien.  A l’occasion du séjour, nous avons pu prendre des contacts avec des professeurs de tablas, sitar et yoga at vérifier qu’en dépit d’un confort sommaire le BadiHaveli demeurait un lieu de résidence indienne de choix .

SITUATION :

Dans la vieille ville d’Udaipur, à 5 minutes du « city palace » et 100 mètre du gatth près du lac, le Badi Haveli est une très vieille bâtisse de caractère.  Ancien hôtel tombé en désuétude, il a été rénové succinctement de façon à pouvoir bénéficier d’un confort rudimentaire (literie propre, toilettes et douches réaménagées).  A ce jour, la capacité d’accueil est d’une dizaine de personnes dans des bonnes conditions. La mise à disposition d’espaces sous la forme de cours et terrasses couvertes et non couvertes ainsi que de salons fermés permet la mise en place, en toute quiétude de divers ateliers (danse, musique, yoga, peinture, écriture, photos…)  La discrétion et la gentillesse de ses propriétaire concourent à créer un environnement favorable à la création ou tout simplement au repos.

ORIGINALITÉ :

Ce lieu  a servi et sert toujours de lieu de stage de danse d’improvisation. Il a donc été possible de mesurer sa qualité d’accueil en comparaison avec les autres hôtels nombreux dans ce secteur touristique de la ville. Contrairement aux idées reçues, la vie bruyante de cet état de l’inde  et le surnombre de véhicules et d’hommes peuvent rapidement désorienter le visiteur étranger. Il est donc essentiel de pouvoir bénéficier d’un havre de paix au sein duquel on peut se ressourcer.

QUEL PROGRAMME ?

Si le Badi Haveli peut-être simplement un lieu de repos privilégié, base de départ d’un séjour touristique local, l’organisation d’un reportage photos, de photos artistiques, la formation à la botanique et aux soins ayurvediques, l’apprentissage à la cuisine indienne dans la plus grande simplicité ou la pratique du yoga restent parmi les activités les plus faciles à mettre en œuvre.
Un atelier d’écriture , de poésie ou de musique trouvera ici aussi un site idéal. La proximité d’associations franco-indiennes œuvrant dans l’échange culturel ou  dans la permaculture permet aussi de faciliter le démarrage de projets (reportage, spectacle, performance, livre, études…) Qui plus est, la population indienne apprécie les prestations de rue même si les codes ne sont pas tout à fait les mêmes et la police locale bienveillante à l’égard des artistes étrangers.

COMBIEN CA COÛTE ?

On retiendra qu’un allez retour Marseille-Bombay + vol interne (AR) Bombay-Udaipur revient à environ 500€, que le visa valable 6 mois coûte environ 160€ . La location du Badi Haveli 500€ la semaine soit 84 € à diviser par le nombre de résidents.  On avoisine donc une location à 9 ou 10€ par jour. Un repas copieux (mais végétarien) revient à 2,50 € à Udaipur. Les déplacements, en dépit du coût élevé de l’essence, restent encore très raisonnables au Rajasthan.

Alors, A VOS PROJETS !  Et rendez-vous à Udaipur à la mi-fèvrier 2015 !

 

Lien vers le Flyer au format PDF